Chant harmonique ou son diphonique, et sons guérisseurs

Le chant diphonique est une technique vocale particulière
qui permet à une personne de chanter 2 sons simultanés :
un son grave appelé “son fondamental” ou “bourdon”, et un
son plus aigu appelé “harmonique”.

Cet art vocal singulier repose sur un principe physique universel :
la série harmonique. Pour simplifier, considérons que tout son musical est 
constitué d’une vibration fondamentale et d’un spectre composé d’harmoniques
dont les fréquences sont des multiples entiers de la fréquence du fondamental.

Ces harmoniques ne sont généralement pas perçues isolément par l’oreille mais
fusionnent pour créer ce que l’on appelle le timbre.

La technique du chant diphonique consiste à utiliser la cavité buccale comme caisse de résonance
pour renforcer une harmonique qui apparaît alors comme une hauteur indépendante, superposée au
son fondamental.

Le chant diphonique fait partie intégrante de la vie musicale en Mongolie et au Touva. Pratique vocale
ancestrale, il est lié par tradition à la nature et aux forces qui l’animent. Il est chargé de rythmer les évè- 
nements de la vie quotidienne (imitation du vent, cris d’animaux…). On le rencontre également dans d’autres
régions du monde comme au Tibet où les moines Gyuto l’utilisent dans leur pratique spirituelle ainsi que chez
les femmes de la tribu Xhosa en Afrique du Sud.

Cette pratique vocale a commencé à susciter de l’intérêt chez les musiciens occidentaux depuis la fin des
années 60 avec K. Stockhausen (Stimmung), David Hykes, Tran Quang Haï…

Extrait de : http://www.lesvoixdiphoniques.com/FR_chant_diph.htm

Catherine Darbord, thérapeute, spécialiste des sons diphoniques, organise plusieurs stages de Chant harmonique : stage de Chant Harmonique – Exploration Vocale

Pour transmettre le chant harmonique, c’est une grande variété d’exercices pratiques qui vous sont proposés par Catherine Darbord. Ils vous permettront de produire les harmoniques, selon une des techniques traditionnelles de Mongolie. L’instrument qu’est le corps est progressivement éveillé et mis en résonance, à travers une exploration vocale minutieusement orchestrée.
Attention, les places sont comptées: 20 personnes maximum!
Catherine Darbord enseigne le chant harmonique depuis 1990, ainsi que le didgeridoo dans le cadre de séances individuelles et de stages en France et à l’étranger. Concertiste elle s’accompagne d’autres instruments, comme la guimbarde, les bols tibétains, le tambour chamane. Thérapeute psycho-corporelle, kinésiologue, musicothérapeute énergétique, elle pratique également le rebirth. E
xtrait de www.vibrationwakanda.com

Vétérinaire et sons guérisseurs

Patrick CHENE, veterinaire osteopathe. Même si « Au début était le verbe … » phrase énigmatique s’il en est mais qui voudrait nous dire que le son est primordial, il reste difficile pour un soignant formé académiquement de raccrocher cette phrase au soin du corps et de l’âme. Aussi, quelle drôle d’idée quand on est vétérinaire devenu Ostéopathe D.O. d’utiliser le son, ce ne sont pas des choses qui se font … et pourtant, confronté régulièrement avec des techniques de sons qui soignent, un jour, rencontrant le chant diphonique, j’ai cru savoir ce que je pouvais en faire et je me suis lancé, difficilement au départ, pour être honnête. Suite sous : http://www.vetosteopathe.eu/spip.php?article199 (Article proposé pour une revue suisse de soins)

Ostéopathie et chant diphonique

Extrait de http://www.vetosteopathe.eu/spip.php?article28

L’ostéopathie, chacun le sait maintenant, est l’art de soigner avec les mains en incluant des concepts comme le mouvement respiratoire primaire, qui englobe des techniques qui ne sont pas que structurelles, surtout dans le cadre de ma pratique où je préfère de loin privilégier un nouvel équilibre pour le corps à la suppression immédiate de la douleur, l’effet à long terme me paraissant bien meilleur.

Les techniques fonctionnelles, crâniennes, viscérales en tenant compte de la tenségrité sont celles que j’utilise de préférence, donc tout en douceur.

A ces techniques, classiques en ostéopathie, je joins la musique. Non pas le CD en bruit de fond pour vous détendre, mais du chant diphonique que je pratique et dont les caractéristiques physiques mettent en résonance les tissus de votre corps.

Je choisis donc la hauteur du son en fonction de ce que je ressens dans les doigts et de la réaction de vos muscles, fascias et tendons. Cette résonance permet une résolution plus rapide, plus fluide et plus profonde des tensions localisées que l’ostéopathie appliquée seule.

N’en soyez donc pas surpris !! Pour vous familiariser avec ce chant guttural originaire de Mongolie, vous pouvez parcourir Youtube où sont présentées de nombreuses vidéos sur ce thème : http://www.youtube.com/results?search_query=chant+diphonique&aq=0

Autres liens pour découvrir les sons diphoniques

Film complet de Gengis Blues sur les sons diphoniques http://www.youtube.com/watch?v=s8Lr_27MkzA

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue :

http://www.planetevoix.net/news.html

http://blog.syti.net/index.php?article=368

http://www.lesvoixdiphoniques.com/FR_chant_diph.htm

De nombreux exemples de chants diphoniques à travers le monde : http://blog.syti.net/index.php?article=492

DISCOGRAPHIE & AUTEURS

Tradition de Mongolie :

Altai KhairKhan

EGSCHIGLEN

HUUN-HUUR-TU

LEVIN

MANDUKHAI

OKNA TSAHAN ZAM

SHU-DE

TALYN DUULAL

TUVINIAN

YAT-KHA

Tradition du Tibet :

DREPUNG

GYOTO MONKS

GYUTO TANTRIC UNIVERSITY

Contemporain :

BARRAQUE Philippe

BECHER Danny

BUGOTAK

BOLLMAN Christian

BOVENTOON

CLEMENTS Thomas

DANGAA

DREXCIYA

DODD-VIRREAL

FARGEOT Denis & Véronique

GOLDMAN Jonathan

GROENEVELD Borg Diem

GROENEVELD Borg & LINSCHOTEN Evelien

HALFHIDE

HERSEY Baird and Prana

HYKES David

LIEBENS

OKNA TSAHAN ZAM

RENOCKL Julia & NARBESHUBER Gerhard

REZNIKOFF Iégor

RICHARD Jean-Pierre

SAINKHO

SATOH Somei

SCELSI Giacinto

STOCKHAUSEN

STRATOS

TORRE Patrick

VAN TONGEREN Mark

VERSHKI DA KORESHKI

VETTER Michael

ZUFFEREY Marc-Antoine

Publicités
Cet article a été publié dans Musique, Santé globale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.