Qu’est ce que la Géométrie Sacrée ?

La géométrie est une science mathématique qui étudie les relations entre points, droites courbes, surfaces et volumes de l’espace mais lorsque l’on y ajoute la conscience et l’ouverture du cœur elle devient Sacrée. Elle est une source d’information appartenant à l’humanité que nous avons oubliée, résidant dans notre subconscient.

La géométrie sacrée désigne l’art de communiquer la sagesse divine par l’intermédiaire de figures géométriques ayant valeur de symboles. Il s’agit d’un art souvent pratiqué à travers les siècles, presque comme un langage réservé aux initiés. On considère que cette forme d’expression se place au-delà de la compréhension des mortels, comme une approximation du sacré et du profane.

Cet ancien langage secret a été utilisé en particulier par les philosophes grecs et les mathématiciens, Platon ou Pythagore, par exemple. Un des dialogues de Platon, le Timée, est consacré en grande partie à un traité sur la géométrie sacrée ; sa description de l’île mythique d’Atlantis semble indiquer un usage de ce code secret et du symbolisme inhérent à l’histoire.

Les grecs avaient assigné des valeurs et des attributs à la matière, l’avaient investie d’une signification et avaient défini à l’intérieur de ce sens une relation au divin et au monde.

Un des exemples les plus classiques de la géométrie sacrée est la Kabbale, système religieux et philosophique cherchant à avoir un aperçu du divin. Kabbale est un mot hébreu qui signifie « recevant » et qui aurait été originellement « reçu » par une élite : une espèce de langage caché ou secret, seulement connu des initiés…

La Roue des Combinaisons selon le Sefer Yetsirah (dessin sur original)

La Géométrie Sacrée se présente sous diverses figures géométriques reflétant les structures atomiques qui composent toute chose dans l’univers…

Pour les adeptes du New Age, les formes nées de ces géométries sacrées sont le miroir de notre conscience. Une porte qui s’ouvre sur une connaissance et une conscience universelle… L’ouvrir permet de réaliser que la Géométrie est la base de toute vie sur terre et dans notre univers.

Selon les newagistes, les figures géométriques sacrées rétablissent en nous l’intégrité de notre construction énergétique, à l’intérieur du temple du corps humain… (il y peut-être du vrai!)

Les initiés du 3ème millénaire étudient avec une grande soif de révélation, les formes géométriques, et leur attribuent des relations métaphoriques à l’évolution humaine. Sentiments, émotions, mental, esprit et conscience sont « encadrées » par ces formes initiatiques.

Les initiés considèrent que la Géométrie sacrée permet de se connecter au reste de l’Univers tout autant que d’effectuer un cheminement initiatique, ou encore, un travail de guérison physique, émotionnel ou mental.

Une fois compris par le mental et expérimenté par le cœur, ce langage favorise l’émergence d’un nouveau monde.

La géométrie est un langage universel qui traverse l’espace et le temps et s’enrichit avec l’évolution humaine. Elle est mouvante, vivante, vibrante et se développe de manière constante et permanente. La géométrie sacrée est la base de toute vie sur terre et dans notre univers.

Cette géométrie sacrée qui fait rayonner le Nombre d’Or et la suite de Fibonacci, va encore plus loin, elle fait briller les nombres. Ainsi les chiffres parlent d’une autre façon que celle enseignée dans nos livres d’écoles. Sous forme symbolique ils s’adressent à notre conscience, plus qu’à notre raison.

Ces entrelacs de nombres relient ensemble, des concepts, des principes universels, des sources invisibles vibratoires, des enseignements hermétiques inexprimables en mots, et ces compositions formant les géométries sacrées sont dès lors des portes qui s’ouvre à d’extraordinaires connaissances… la magie commence quand l’âme et le cœur deviennent complices et agissent ensemble…

Présence de la Géométrie Sacrée

En architecture, en sculpture, en peinture, le nombre d’or, qui est utilisé comme un canon de la beauté, entre fréquemment dans le rapport des longueurs, des surfaces et des formes. Le nombre d’or ou divine proportion se vérifie dans les chefs d’œuvre tels que la pyramide de Chéops, le Parthénon, le dôme de Milan. Emblème de l’harmonie chez les pythagoriciens et leurs descendants spirituels, le nombre d’or gouverne les tracés régulateurs des plans des temples égyptiens, grecs et des églises gothiques. Il donne un rythme particulier aux œuvres plastiques issues du cycle méditerranéen (Égypte, Grèce, Byzance), ainsi qu’à celles de l’époque gothique et de la Renaissance.

On peut aussi l’observer sur le corps humain où on retrouve les proportions du nombre d’or. Quant à l’alignement des chakrum, il correspond à la gamme chromatique.

C’est peut-être en cela – à cause de son évidente dimension vibratoire – que la géométrie sacrée semble vouloir nous communiquer ses sagesses par des moyens initiatiques. Et en ce sens il est essentiel de ne pas seulement les analyser mathématiquement ni seulement de manière rationnelle.

La géométrie sacrée nous appelle à aussi la ressentir dans son propre corps à l’intérieur de nous même, afin de donner des « formes », des modèles, à ce qui en nous a peine à s’organiser.

Selon moi, ces formes géométriques sont des modèles, des plans, qui permettent de mettre de l’ordre dans notre intérieur et dans notre esprit, en nous donnant des méthodes de classement et de rangement. Ils proposent une nouvelle « ordonnance » de nos fouillis internes… (C’est d’ailleurs ce que m’enseigne l’École des Artisans Confrères que je fréquente, et qui évidemment enseigne l’antique tradition de la taromancie mais surtout nous invite à mettre de l’ordre dans notre intérieur à l’aide de motifs et de géométrie sacrée. C’est à la base des enseignements qui y sont donné. Ce sont certainement les plus puissants outils d’initiation.)

Si on est attentif à ce que l’on ressent on peut très bien percevoir quelque chose de connu et de magique, comme si nos cellules se souvenaient.

 L’étude de la Géométrie Sacrée peut nous permettre de nous rappeler nos origines… Elle permet de disposer de nouveaux concept, d’ordonné notre intérieur, d’encadrer notre esprit et enfin, il s’agit d’un outil qui permet d’opérer des transformations profondes en nous. Ainsi, de nous aider à guérir sur les plans émotionnels, intellectuels ou physiques.

De plus, la géométrie sacrée nous démontre que non seulement nous ne sommes pas seuls mais que nous sommes tous inter-reliés et que nous pouvons percevoir les différents plans de conscience existants.

LE VOCABULAIRE DE LA NATURE

La Géométrie Sacrée, le langage universel de la création. L’univers tout entier est construit selon une harmonie parfaite. Les orbites des planètes autour du soleil sont structurées par des proportions et des motifs très précis. Des rapports constants apparaissent au sein de toute la création, dans les cristaux, les plantes, les animaux et le corps humain. De nombreuses traditions autour du globe reflètent ce savoir inhérent à l’expression de la vie.

 LE GRAND LIVRE DE LA NATURE

 La Géométrie Sacrée est une source d’information appartenant à l’humanité que nous avons oubliée, résidant dans notre subconscient. Elle représente le langage universel de la création. Tout le cosmos est construit dans une harmonie parfaite.

Les orbites des planètes autour du soleil sont structurées selon des proportions et des motifs très précis. Des rapports constants apparaissent aussi au sein de toute création, dans les cristaux, les plantes, les animaux et le corps humain.

La Géométrie Sacrée a été enseignée, autant aux astrologues, aux mages, aux philosophes, aux théosophes, aux mathématiciens, aux architectes, aux kabbalistes, et la Géométrie Sacrée a toujours été au centre des enseignements spirituels, comme une compréhension particulière du processus de la Création qui est voilé par le mystère immuable de la Création.

Cette information ésotérique est accessible à tous, mais les codes qui permettent de la traduire a souvent été maintenue cachée, ne se transmettant que d’initié à initié au sein des sociétés secrètes.

La géométrie sacrée exprime dans les formes, le développement de la vie, de la graine à la fleur, du fruit à la graine, manifestant et répétant les structures à l’infini.

La géométrie sacrée consiste en des représentations extérieures contenant des informations en correspondance avec la nature, et le céleste… Ces lois « mathématiques » sont en résonnance avec tout ce qui nous entoure, toutes les formes de vies et aussi les configurations astrales et l’ordre céleste.

Ces forces et ondes vibratoires homologues et en corrélations, sont des codes qui correspondent les uns aux autres et ensemble, ils représentent le code pour un portail de possibilités infinies.

LA CORDE MAGIQUE

La ligne vient de l’horizon marin, le cercle se révèle à chaque pierre qui tombe à l’eau, et la sphère apparaît quand la pluie est si forte qu’elle fait des bulles. « Que d’eau ! » s’exclamerait un certain général. La sagesse des Anciens associe l’élément Eau à la notion d’Inspiration.

 La corde est à l’origine de la géométrie

La nature pourrait disputer à la corde l’idée du triangle, mais il est un peu tard pour les départager. Les étoiles tisseraient des liens jusqu’à remplir les yeux de nos ancêtres, et ceux-ci pratiqueraient le contre-point parmi les astres en croisant leurs cordes magiques.

extrait de : http://openyoureyes.over-blog.ch/article-aux-origines-de-la-geometrie-sacree-origine-des-arts-des-sciences-des-croyances-et-de-la-magie-115866360.html

Aller plus loin :

 Inner Worlds, Outer Worlds / Mondes intérieurs, mondes extérieurs (Docu) [VOSTFR]

L’ancien secret de la fleur de vie (article + video + pdf’s)

L’arbre de vie à travers le monde et les époques (article + docu)

Les ley lines (wiki+article)

Les solides de platon (article)

Une réalité mathématique dessinée en fractales par un homme atteint par le syndrome du savant

Publicités
Cet article a été publié dans Développement personnel, Neuroscience & science quantique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.