Terence Tao, le Mozart des maths

Terence Tao, 31 ans, est le plus jeune des mathématiciens récompensés en 2006 par la médaille Fields. Il est l’auteur de travaux originaux dans le domaine de l’analyse harmonique appliquée à l’arithmétique. Enfant prodige, Tao est né en Australie en 1976. Celui que l’on surnomme « le Mozart des maths » a appris à lire à 2 ans. Son père raconte qu’il aurait appris seul en regardant l’émission pour enfant « Rue Sesame ». Il suit les cours de l’université à 9 ans. Il est le plus jeune participant aux Olympiades internationales de mathématiques, où il gagne la médaille de bronze en 1986, celle d’argent en 1987, puis l’or en 1988. Il a obtenu la médaille d’or à 13 ans tout juste, une performance jamais égalée depuis. A 20 ans il termine son doctorat de mathématiques et devient professeur à l’Université de Californie de Los Angeles. Il reçoit le prix Salem en 2000; le prix Bôcher en 2002; le prix Clay en 2003; le prix de la Société Américaine de Mathématique en 2005 ; le prix Ramanujan en 2006 … « C’est certainement le meilleur mathématicien au monde en ce moment. Un mathématicien tel qu’on en voit qu’un par génération. » , d’après un de ses collègues. Tao travaille sur la répartition des nombres premiers. Il cherche en particulier des suites régulières de nombres premiers comme 5, 11, 17, 23, 29 (où les nombres sont séparés de 6 unités; on dit de raison 6) ou encore 7, 37, 67, 97, 127, 157 (suite de raison 30). La plus longue de ces séquences connues aujourd’hui est constituée de 23 nombres premiers. Le plus petit est 56 211 383 760 397, sa raison est 44 546 738 095 860. Le théorème de Terence Tao qui lui vaut la médaille Fields prouve qu’il existe de telles suites de nombres premiers aussi longues que l’on veut. Sa démonstration a été accueillie avec enthousiasme par la communauté mathématique : « Un résultat comme on n’en voit qu’un par décennie, une avancée majeure dans la compréhension des nombres premiers ». Terence Tao n’a certainement pas fini de faire parler de lui !

 http://pi.ac3j.fr/terence-tao-le-jeune-surdoue-des-mathematiques/

Le blog de Fabrice ARNAUD

Mathématiques au collège, annales corrigées du brevet, mathématiciens, culture scientifique, Linux et logiciels libres

Publicités
Cet article a été publié dans Neuroscience & science quantique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.