Mariage Ho’Oponopono

L’ancien enseignement hawaïen du Ho’Oponopono : le mariage

Par Ihaleakala Hew Len, Ph.D.

John regarde le résultat de son travail sur lʼécran de son ordinateur pendant quʼil tape. Un message apparaît et lui annonce quʼil vient de faire une faute. Il efface l’erreur et fait la correction. Personne ne sʼattend à ce quʼil se mette à crier et à accuser son ordinateur pour cette erreur.

Ces derniers jours, Peter a rechigné pour aller à lʼécole. Cela ne lui ressemble pas. Dʼhabitude, il se lève et sʼhabille tout seul. « Le bus ne va tarder à arriver » lui rappelle sa mère. « Tu dois te préparer ». Elle lui a parlé mais ne comprend toujours pas ce qui se passe. Elle ira voir son professeur. Sa réaction est typique de celle des parents dans cette situation. Personne ne sʼattendrait à ce quʼelle cherche à lʼintérieur dʼelle-même pour trouver la source du problème et sa solution.

Bill, 40 ans, a un mal de dos sévère et chronique. Il est patient volontaire dans un programme dʼentrainement pour thérapeutes. « Depuis quand avez-vous mal au dos ?  » demande un thérapeute.  » Comment cela a-t-il commencé ? » demande un autre. « Avez-vous été stressé récemment ?  » demande encore un autre. Puis, au milieu de ce déluge, une question inattendue : « Que se passe-t-il à lʼintérieur de moi qui se manifeste comme une douleur dans le bas du dos de Bill ? », « Cʼest qui, le petit malin ? », demande suspicieusement lʼinstructeur.

La responsabilité totale, tout comme lʼargent poussant sur les arbres, ça nʼexiste pas. Cela nʼarrive ni sur la surface du globe, ni dans les relations sociales, ni au sein des familles, ni au travail, ni dans les entreprises commerciales, ni dans les directions régionales ou gouvernements nationaux, ni dans les communautés religieuses et encore moins dans les milieux thérapeutiques. Ça nʼexiste pas. Malheureusement, les problèmes, les maladies et même la mort en sont le résultat.

Il existe pourtant un moyen de sortir des problèmes et de la maladie pour tout individu prêt à être 100% responsable du fait quʼil crée sa vie telle quʼelle est moment par moment.

Dans lʼancienne technique Hawaïenne de guérison par le Hoʼoponopono, lʼindividu demande à lʼAmour de rectifier les erreurs à lʼintérieur de lui-même :

 « Je suis désolé, sʼil te plait pardonne-moi pour quoi que ce soit à lʼintérieur de moi

qui se manifeste ainsi sous la forme de ce problème ».

La responsabilité de lʼAmour est alors de transmuter les erreurs intérieures qui se manifestent sous la forme du problème. LʼAmour procède en effaçant et en corrigeant l’erreur, comme dans lʼexemple de John devant son ordinateur, mais dans la banque de données informatiques de lʼesprit.

Si la mère de Pete le demande, lʼAmour va effacer dans ses pensées, lʼerreur qui se manifeste comme le problème de son fils. Dans leur travail, les thérapeutes peuvent demander à lʼAmour dʼeffacer de leur esprit les erreurs qui se manifestent comme problèmes chez leurs clients.

Dans le mariage de la responsabilité totale et de lʼAmour, les problèmes sont résolus, la santé est restaurée et la vie régénérée. Ceci est évoqué de manière lyrique par Shakespeare dans le Sonnet CXLVI :

« Acquiert du temps au ciel contre des heures de poussière,

Sois nourri au-dedans, ne recherche plus les richesses extérieures,

Ainsi tu te nourriras de la mort qui se nourrit des hommes,

et la mort une fois morte, tu nʼy succomberas plus »

Découvrez le véritable Amour et le Pardon à travers lʼancienne pratique Hawaïenne du Hoʼoponopono.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s