Le Sahaj Marg – Approche holistique

« Le Sahaj Marg est un système modifié et simplifié du Raja Yoga. »

Mais que signifie exactement « modifié et simplifié » ? Encore plus important, est-il vraiment nécessaire de connaître ces concepts ? La réponse à cette dernière question est « Oui. »

Le Sahaj Marg, en tant que système simplifié et remodelé du Raja Yoga, commence directement à la septième étape de l’Ashtanga Yoga de Patanjali.

Bien que le Raja Yoga soit considéré comme le plus efficace de tous les chemins, il souffre d’un désavantage évident : même avec cent pour cent de sincérité, l’aspirant doit commencer au premier niveau et consacrer énormément de temps, d’effort et de pratique pour atteindre le Samadhi. Dans le monde d’aujourd’hui, une pratique si rigoureuse est impossible pour une personne moyenne, sauf pour ceux qui acceptent de vivre en reclus.

Le système du Sahaj Marg a développé une méthode yogique aisément praticable destinée à l’être humain ordinaire – quelle que soit son éducation, son origine raciale, sa profession, et sans différence entre les sexes – pour que le but ultime soit rapproché de l’ensemble de l’humanité. Il n’est pas réservé, comme il l’était dans le passé, à quelques membres faisant partie de l’élite de la société.

Le système du Sahaj Marg est unique parmi les systèmes indiens de Yoga, parce que c’est un système spécialement développé pour les personnes ordinaires menant une vie de famille. Mon Maître croit que la normalisation de toutes les fonctions conduit à la sainteté. Chaque faculté qui fait partie de l’homme a une fonction légitime , et doit être utilisée pour l’accomplissement de cette fonction. Le Sahaj Marg de ce fait n’enseigne ni ne prescrit le célibat mais insiste en disant qu’une normalisation de la fonction générative est essentielle. Le Maître enseigne que c’est dans la vie de famille que presque toutes les qualités humaines peuvent s’accomplir, y compris certaines aussi diverses que la capacité d’aimer, le renoncement, le prise de responsabilités, la capacité de remplir une fonction sociale dans un groupe, etc.

Selon Babuji :

« Dans le système de formation du Sahaj Marg nous partons de Dhyana, la septième étape de l’Ashtanga Yoga, fixant notre mental sur un point unique pour pratiquer la méditation. Les étapes précédentes ne sont pas abordées séparément mais elles se mettent en place automatiquement au fur et à mesure de la méditation. De ce fait, nous économisons beaucoup de temps et d’effort ». (Efficacité du Raja Yoga, pages 101 à 103, Une Nouvelle Tradition Spirituelle de Ram Chandra)

« Les étapes successives du yoga établies dans le Système de Patanjali se trouvent toutes incluses dans le processus quotidien du système Sahaj Marg. L’abhyasi les parcourt de façon globale sans les subir séparément. Cette possibilité n’existant toutefois que grâce à la Pranahuti (qui nous vient du Maître), je souhaite qu’un nombre croissant d’abhyasis y accède et en tire profit. (La Voix de la Réalité , page 108 , Œuvres complètes vol.2 de Ram Chandra.)

Question : Etant donné que le système du Sahaj Marg commence directement par la septième étape de l’Ashtanga Yoga de Patanjali, (la méditation), nous pouvons nous demander si nous ignorons les six premières étapes, considérées comme essentielles dans le passé ?

Non, en commençant directement par Dhyana, nous nous concentrons sur le trait le plus important du Sahaj Marg. Ce système n’impose aucune régulation artificielle ou stricte dans la vie d’un individu, même si certaines règles de base, absolument naturelles, doivent être suivies. Le Maître déclare catégoriquement que la purification du système humain doit commencer par le mental et une fois que le mental est purifié, les aspects physiques de l’existence de l’homme seront aussi nécessairement purifiés, parce qu’une pensée juste doit conduire à une attitude juste. De ce fait, toutes les règles prescrites en matière de comportement humain ne deviennent pas seulement possibles mais s’établissent de façon naturelle dans la vie d’un individu. Les conflits et efforts douloureux qui, dans les systèmes précédents, accompagnaient la pratique du Yoga sont donc absents dans ce système.

Au Sahaj Marg, tout ce que nous avons à faire est de nous asseoir confortablement en fermant les yeux et faire cette méditation. Mon Maître déclare que quand on progresse en méditation, le corps prend de lui-même une posture de repos et de tranquillité qu’il peut garder pendant la durée nécessaire et que l’asana s’établit donc d’une façon naturelle. De la même manière, comme la méditation progresse, notre expérience témoigne que la respiration se ralentit et prend un rythme naturel, naturel à cet état d’existence et de ce fait pranayama s’installe.

Sous les instructions de mon Maître, alors que l’élève fait des progrès en méditation, la purification du cœur se fait automatiquement et les processus mentaux eux aussi se purifient, ce qui à son tour a pour résultat une action pure et donc yama et niyama, les deux premières étapes du Yoga de Patanjali s’installent elles aussi de façon naturelle.

La méditation a également pour effet, que le mental s’habitue à penser à une seule chose précise et alors que la capacité du mental croît, le pouvoir de concentration s’établit, et cette capacité augmente jusqu’à finalement arriver à une étape où la concentration devient naturelle ; pratyahara et dharana s’installent donc eux aussi.

Donc, en commençant à la septième étape de l’Ashtanga Yoga de Patanjali sous la conduite d’un Maître capable  — je veux dire, un Maître qui est capable de transmettre et d’effacer même les impressions les plus profondes — les six étapes précédentes s’établissent naturellement sans que des efforts exagérés mentaux ou physiques soient nécessaires de la part du pratiquant.

Au Sahaj Marg, un aspirant n’a pas à se préoccuper de la huitième étape, samadhi parce qu’il suit de manière automatique. Le Samadhi est un état dans lequel on peut dire que la conscience humaine s’est complètement résorbée, rentrant dans une tranquillité totale. Au Sahaj Marg, un état d’existence appelé Sahaj Samadhi, ou Samadhi naturel, est un état dans lequel, alors que l’individu existe à un niveau de conscience qui peut être dit supra-humain, ou non-humain si vous préférez, le mental inférieur ou le mental normal de l’être humain continue en même temps à être conscient de tout ce qui se passe autour lui, mais sans être affecté en quoi que ce soit par l’environnement. Il n’y a donc pas exclusion du monde extérieur, mais il y a un Samadhi qui enveloppe tout, qui embrasse toutes les choses du monde ou de l’univers. Tout en étant lui-même entièrement absorbé en Lui-Même, il est en même temps, de façon simultanée, conscient de la totalité cosmique. Mon Maître dit que c’est un état d’existence plus élevé que l’état de samadhi tel qu’il est enseigné traditionnellement.

LE SAHAJ MARG EST HOLISTIQUE

CAR IL INTEGRE LES QUATRE BRANCHES PRINCIPALES DU YOGA

Bien que le Sahaj Marg soit essentiellement un système de Raja Yoga, sa pratique a été conçue de façon à ce que, au fur et à mesure des progrès de l’abhyasi et avec l’aide du pouvoir transmis par un Maître de haut niveau, il se produise une intégration totale de la personnalité. A cette étape il existe une coopération de bhakti (amour et dévotion), karma (devoir et action) et jnana (connaissance et sagesse), les trois branches du Yoga.

Babuji écrit que certains font leur chemin par la pratique de karma (l’action), d’autres par bhakti (la dévotion), alors que d’autres écartant ces deux choses procèdent à l’aide de jnana (la connaissance). En réalité cependant les étapes de karma, upasana (pratique dévotionnelle) et jnana ne différent pas essentiellement les unes des autres, mais sont plutôt étroitement reliées et existent ensemble dans un seul et même état. Au Sahaj Marg, on s’occupe de toutes en même temps de manière efficace, ce qui crée automatiquement l’état de viveka (discrimination) et de vairagya (renonciation) dans le véritable sens.

[…]

Extrait du site officiel sahajmarg.org

http://www.sahajmarg.org/sahaj-marg-a-holistic-approach