Bhakti yoga

Le Bhakti-Yoga (dévotion) est un terme sanskrit qui désigne l’ensemble des pratiques spirituelles tournées vers la dévotion à la divinité. En tout, il existe neuf pratiques de Bhakti-Yoga. La Bhagavad-Gîta et le Bhagavata Purâna donnent des explications sur le développement de l’aptitude à la dévotion (Bhakti). C’est aussi l’une des trois voies de la réalisation spirituelle ou de libération (Trimārga).

Les pratiquants du Bhakti-Yoga cherchent à entrer en contact avec l’être suprême ou une divinité, au travers de prières ou d’un mode de vie particulier.

Le Bhakti yoga est l’approche dévotionnelle du yoga, l’approche de l’amour pur. En cette ère de Kali Yuga, le Bhakti est le yoga le plus sûr, le moins dangereux et le plsu facile à pratiquer. Le Bhakta (pratiquant du Bhakti yoga) n’essaie pas de se débarrasser de ses émotions, mais cherche à les canaliser et à exploiter leur potentiel en els sublimant en dévotion. L’aspirant qui s’engage sur la voie du Bhakti s’efforce de réaliser la vérité grâce à sa dévotion et à son amour pour Dieu sous une forme personnelle.

La prière, le chant de mantras, écouter ou raconter des histoires de Dieu et des saints, les pujas (offrandes), les cérémonies et les rituels sont les techniques de base de Bhakti. Une relation mystique avec Dieu (que l’on peut voir sous la forme d’un ami, d’un enfant, d’une mère ou d’un maître) est recherchée et développée. Le Bhkati yoga débarrasse l’aspirant des émotions et de l’égocentrisme en développant l’humilité, la reddition de soi et le sentiment que l’on n’est qu’un instrument enre les mains de Dieu.

Les textes de base du Bhakti yoga sont les Bhakti-Sûtras attribués à Nârada, un des rishis (Sages) des temps védiques, ainsi que la Bhagavad Gita.

Il existe quatre situations dans lesquelles les êtres humains ont tendance à se tourner vers la dévotion :

– dans les moments de détresse, lorsque tout le reste a échoué, l’individu se tourne vers Dieu comme un refuge final.

– la curiosité.

– ceux qui désirent un gain, que ce soit un gain d’amour, de connaissance, de reconnaissance ou de richesse. Diue se voit adresser des prières comme un parent bienveillant qui accorderait toutes les faveurs s’il est approché avec amour et dévotion.

– le meilleur Bhakta est sans égo et n’a que le désir d’aimer et de servir Dieu. C’est seulement si l’on adopte cette attitude que l’égo disparaîtra.

Le danger du Bhakti yoga est que le dévot devienne fanatique. Bien que toutes les religions enseignent qu’il n’y a qu’un seul Dieu, chacun peut tendre à croire à tord que sa relation personnelle avec Dieu est la seule correcte.

Selon david Frawley (auteur de plusieurs sur l’Ayurveda), « Il existe de nombreuses pratiques de dévotion: la célébration de rituels (pûja), les chants de dévotion (Kîrtana), réciter les noms de Dieu (japa), méditer sur la forme du Divin (upâsanâ) ou bien prendre diverses attitudes ou états d’esprit de dévotion divine. Ces pratiques sont très diverses mais sont généralement abordées spontanément. Le Bhakti-Yoga possède une certaine liberté ou pouvoir d’inspiration et n’est pas aussi structuré que les autres yogas. Toutefois, pour progresser, la pureté, la bénédiction et le sacrifice au Divin Bien-Aimé sont nécessaires« .

Publicités